Accueil > Sécurité routière

Sécurité routière

 

 

DERNIERE MISE A JOUR : 21 NOVEMBRE 2019

  • NOUVEAU ! Carte interactive des accidents mortels de la route en Nouvelle-Calédonie
    Pour accéder à cette carte, cliquer ICI.

 


     
    La politique de sécurité routière en Nouvelle-Calédonie a été lancée à partir de l'année 2000.
    Le forum de la sécurité routière des 27 et 28 juillet 2000 a notamment été suivi de la mise en place de structures de sécurité routière, structures définies par la déliberation n°57/CP du 28 août 2001 et qui sont :
    • le conseil permanent de sécurité routière (CPSR) chargé d'assurer le suivi de la politique du gouvernement.
    • l'observatoire de sécurité routière.
    La gestion de la mission operationnelle a été confiée a la DITTT.
     
    Afin de mener la politique de sécurité routière, un programme d'action est élaboré chaque année. 
    Celui-ci est voté par le congrès de la Nouvelle-Calédonie,  après approbation par le gouvernement et avis favorable du CPSR 
    L'aspect pratique de la mise en oeuvre de la politique couvre le triptyque homme / vehicule / infrastructure et induit des actions :
    • de prevention et de sensibilisation,
    • de communication avec notamment les campagnes audiovisuelles,
    • d'evolution de la reglementation de la circulation routière,
    • d'elaboration des statistiques permettant la prise de decision efficace

    Depuis le début de l'année 2015, un chargé de mission sécurité routière a été nommé aux fins notamment de suivre la mise en oeuvre et la réalisation des actions du programme d'action et du plan quinquennal de sécurité routière 2014-2018.

    La cellule de l'observatoire de sécurité routière, situé au sein du SSCR de la DITTT, est en charge du recueil de données permettant d'alimenter la base de données accidents corporels de la circulation routière de Nouvelle-Calédonie. Après vérifications et analyses des données sources provenant notamment des procès-verbaux d'accidents établit par les forces de gendarmerie et police nationales, la cellule réalise des analyses et bilans statistiques relatifs à l'accidentalité routière en Nouvelle-Calédonie. 


    OBJECTIFS

    • Lutter contre le risque routier en alliant la prévention, la communication et la répression en étroite collaboration avec les services compétents.
    •  Agir sur la formation et l’information des usagers, et ce dès le plus jeune âge;
    • Favoriser l'émergence d'une véritable culture de sécurité routière.

    Demande d'intervention en sensibilisation à la sécurité routière

    La DITTT peut sous réserve des disponibilités des fonctionnaires organiser des actions de sensibilisation à la sécurité / prévention routière destiné aux usagers et futurs usagers de nos routes calédoniennes autour de trois ateliers qui ciblent notamment :

     

    • la vitesse,
    • le port de la ceinture
    • la conduite sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiant.

     

    Etude et analyse

     

    • Les conducteurs alcoolisés responsables présumés d'un accident mortel (de 2014 à 2018)

    Guide de bonne conduite

    cliquer sur le bord  droit pour feuilleter

    Les dossiers du forum

    cliquer sur le bord  droit pour feuilleter

    Obligation de porter la ceinture de sécurité - Les chauffeurs de bus ont-ils l'obligation de mettre la ceinture de sécurité ?

    Non car la ceinture n'est pas encore obligatoire pour la conduite d'un véhicule de poids total autorisé en charge supérieur à 3,5 tonnes en Nouvelle-Calédonie.

    Obligation de porter la ceinture de sécurité - Quelles personnes ne sont pas obligées de porter la ceinture de sécurité ?

    Les femmes enceintes, les infirmes et les personnes justifiant d'une contre-indication médicale, sur justification par un certificat médical auprès de la commission médicale.

    Répression

    La suspension administrative du permis de conduire - Bilans de l'action

     

    Bilan 2009

    Janvier  : 105 suspensions administratives dont 92,4% suite à interpellation pour C.E.A et 7,6% pour exces de vitesse (*)
    Février   : 86 suspensions administratives dont 95,3% suite à interpellation pour C.E.A et 4,7% pour exces de vitesse (*)
     

    Conseils de sécurité

     

    Les risques... Les connaissez-vous ?

     

    S'abonner à RSS - Sécurité routière