Bases de données géographiques

Les données géographiques du service topographique sont des informations localisées destinées à être exploitées dans un système d'information géographique (SIG).

Ces données de référence permettent de décrire le territoire et sont indispensables pour tout projet de développement ou d'aménagement. Associées à des données métier et des analyses, elles offrent une aide précieuse à la décision.

Ces données sont produites, décrites et mises à jour par le service topographique. Certaines informations comme les cartes et les vues aériennes sont consultables sur Géorep.nc. Certaines données sont également téléchargeables gratuitement sur la plateforme dédiée.

Les rubriques ci-dessous décrivent chaque jeu de données produit par le service topographique, leurs modalités d'utilisation et comment y accéder. Pour toute autre information sur ces données, contactez le guichet clientèle du service topographique.

Cartographie vectorielle

Tout ouvrir / Tout fermer

La BDTOPO-NC comprend un ensemble de données géographiques de précision métrique. Ces données permettent de cartographier le territoire de la Nouvelle-Calédonie et l'ensemble de ses infrastructures. Elle constitue le référentiel géographique de base pour toutes les applications dans les domaines de l'aménagement, de l'urbanisme et de l'environnement en Nouvelle-Calédonie.

Cette base de données au format vectoriel est composée de 9 familles : les édifications, l’hydrographie terrestre et marine, le relief, la toponymie, les réseaux, les limites administratives, la voirie et la végétation.

La donnée s'enrichit de manière continue et a pour vocation de fournir une information géographique à jour en 3D. Ce référentiel a comme échelle de référence le 1 : 10 000°, mais est utilisable à des échelles allant de celle de la parcelle à celle de la ville (1 : 5 000° à 1 : 25 000°).

La BDCARTO50-NC contient des données géographiques généralisées pour le 1 : 50 000°.

Cette base de données au format vectoriel est composée de 9 familles : les édifications, l’hydrographie, la géodésie, le relief, la toponymie, les réseaux, les limites administratives, la voirie et la végétation.

La donnée est mise à jour selon l’emprise des feuilles des cartes topographiques au 1 : 50 000° et selon l’avancement des chantiers cartographiques.

Cette cartographie est utilisable à des échelles allant de celle de la commune à celle de la région (1 : 25 000° au 1 : 75 000°). Elle fournit une aide précieuse à tous les acteurs de la gestion du territoire.

La BDCARTO500-NC contient des données géographiques généralisées au 1 : 500 0000°.

Cette base de données contient les informations permettant de décrire le réseau routier principal, les agglomérations et tribus, les éléments topographiques majeurs (chaînes montagneuses, rivières...), mais également certaines points d'intérêt touristique (sites culturels, plages...).

Elle contient les données ayant permis de produire la carte routière et touristique au 1 : 500 000°. Cette cartographie est utilisable à des échelles allant de celle de la région à celle du territoire (1 : 250 000° au 1 : 750 000°) et fournit une information sur des itinéraires, notamment pour la découverte touristique.

Limites

Tout ouvrir / Tout fermer

Le Plan Parcellaire Informatisé (PPI) contient les limites foncières issues de l'inventaire parcellaire et de la mise à jour quotidienne du bureau du cadastre.

Chaque parcelle est renseignée de ses références cadastrales : numéro de lot, numéro d'inventaire cadastral (NIC), surface.

La base de donnée précise également la typologie du propriétaire (collectivité, terres coutumières ou parcelles privées).

Cette base de données contient les limites administratives des provinces et des communes de la Nouvelle-Calédonie.

Ces limites sont positionnées selon les textes règlementaires en vigueur. Les limites en bord de mer et les limites naturelles telles que les crêtes et les axes de rivière sont révisées à chaque mise à jour cartographique.

Cette donnée permet de présenter les entités administratives du pays et de valoriser des données métiers, statistiques ou autres.

L’échelle de référence de cette donnée est le 1 : 10 000°.

La BDAGGLO-NC contient les données sur les zones bâties des villes, lieux-dits et tribus. Les données sont principalement issues de traitement des données de la BDTOPO-NC.

Cette base de données a pour but de situer les zones d'habitation et d'activité afin de visualiser leur étalement. Son contenu basé sur des traitements et des interprétations ne génère pas un caractère officiel.

Cette donnée peut être utilisée à des fins de recherche de lieux habités, de localisation des populations et d’études démographiques.

L’échelle de référence de cette donnée est le 1 : 50 000°.

Cartographie raster

Tout ouvrir / Tout fermer

Basée sur la BDTOPO-NC, cette carte topographique au 1 : 10 000° est proposée sous forme de dalles raster de 5 km par 5 km.

Ces données permettent de cartographier le territoire de la Nouvelle-Calédonie et l'ensemble de ses infrastructures. Elle constitue le référentiel géographique de base pour toutes les applications dans les domaines de l'aménagement, de l'urbanisme et de l'environnement en Nouvelle-Calédonie.

La donnée s'enrichit de manière continue et a pour vocation de fournir une information géographique à jour.

Elle a comme échelle de référence le 1 : 10 000°, mais est utilisable à des échelles allant de celle de la parcelle à celle de la ville (1 : 5 000° à 1 : 25 000°).

Cette carte topographique au 1 : 50 000° est proposée sous forme de dalles raster de 5 km par 5 km.

La donnée est mise à jour selon l’emprise des feuilles des cartes topographiques au 1 : 50 000° et selon l’avancement des chantiers cartographiques.

Cette cartographie est utilisable à des échelles allant de celle de la commune à celle de la région (1 : 25 000° au 1 : 75 000°). Elle fournit une aide précieuse à tous les acteurs de la gestion du territoire.

Il s'agit d'une cartographie générale présentant le réseau routier, le relief, l'emprise des agglomérations, la localisation des villes et villages du pays, ainsi que la toponymie. Cette cartographie est utilisable à des échelles allant de celle de la région à celle du territoire (1 : 75 000° au 1 : 250 000°).

Attention, cette carte n'est plus mise à jour depuis 2003.

Il s’agit des données du fond de plan cartographique du 1 : 500 000° disponible sous forme de dalles de 5 km par 5 km.

Cette donnée décrit le réseau routier principal, les agglomérations et tribus, les éléments topographiques majeurs (chaînes montagneuses, rivières...), mais également certains points d'intérêt touristique (sites culturels, plages...).

Son contenu est identique à la carte routière et touristique au 1 : 500 000°, soustrait de l'habillage et des encarts.

Cette cartographie est utilisable à des échelles allant de celle de la région à celle du territoire (1 : 250 000° au 1 : 750 000°) et fournit une information sur des itinéraires, notamment pour la découverte touristique.

Il s'agit d'une cartographie générale présentant le réseau routier principal, une représentation simplifiée du relief et localisant les villes et villages du pays.

Il s'agit de la plus petite échelle produite par le service topographique.

Imagerie aérienne

Tout ouvrir / Tout fermer

Le bureau de la cartographie détient plusieurs dizaines de millier de photos aériennes prises de 1935 à nos jours.

La BDPHOTO-NC présente les plans de ces campagnes de vols qui se composent des emprises des missions, des centres des clichés, des emprises des clichés ainsi que des lignes de vols (runs).

Une description complète des propriétés des photographies ainsi que des caractéristiques des missions figure dans les attributs de la base de données.

La BDPHOTO-NC est une base de données relationnelle qui permet de requêter efficacement sur la mission et ses clichés.

La BDORTHO-NC contient l’ensemble des orthophotographies issues des chantiers cartographiques.

Elles sont proposées sous forme dalles de 5 km par 5 km avec une résolution de 50 cm/pixel et datent, selon les zones, de 2007 à nos jours.

Cette donnée permet de monter un fond imagerie qui peut être également complété ponctuellement par des orthophotographies plus récentes réalisées par nos partenaires.

Réseaux

Tout ouvrir / Tout fermer

Il s'agit d'une base de données spécifique au réseau routier de Nouvelle-Calédonie. Elle offre une amélioration de la qualité de la description des objets du réseau routier et de leur connectivité.

Cette donnée en 3D présente une typologie approfondie de la voirie, mais précise également l’état revêtu, les sens de circulation, la vitesse autorisée et le nombre de voies. Issue des données de partenaires, notamment les communes, la dénomination des voies est également gérée pour présenter leur libellé et leur code de classement.

Les informations contenues dans la base sont mises à jour selon le rythme des chantiers cartographiques et complétées régulièrement par des informations ponctuelles.


L’échelle de référence de cette donnée est le 1 : 10 000°.

Les points de repères (PR) désignent les matérialisations au sol placées de façon régulière le long des routes territoriales et provinciales.

Cette base contient des informations de localisation, d'identification et de matérialisation de chaque PR.

Les points de repères, ordonnés dans leur désignation, localisent et subdivisent un tronçon de route permettant ainsi de préciser l’emplacement d’un chantier routier, par exemple.

L'entretien et la gestion des réseaux de géodésie et de nivellement de la Nouvelle-Calédonie est assuré via un système d'information dédié.

Ceci représente environ 10 000 repères et, pour chacun d'eux, des informations complémentaires en plus des coordonnées officielles.

Ces informations sont accessibles en ligne sur une application cartographique. Un service WMS est également disponible.

Autres bases de données

Tout ouvrir / Tout fermer

Cette donnée a pour but de fournir un modèle numérique de terrain au pas de 10 mètres sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Ce modèle a été réalisé à partir des dernières données 3D de la BDTOPO-NC. Le MNT représente l'altitude moyenne au sol (hors végétation et bâtiments).

Les données sources permettant la construction du MNT sont issues de restitutions photogrammétriques. Cette méthode permet généralement d'obtenir une précision altimétrique de 2 m sur des zones à fortes pentes et à haute densité de végétation, la mesure de l'altitude comportera une erreur plus importante.

Le bureau de la cartographie réalise des analyses diachroniques des versions du MNT et constate des variations altimétriques moyennes de l'ordre 2,16 mètres avec un écart-type de 0,83 mètre. Ces variations sont dues à l'interpolation des valeurs altimétriques qui sont différentes selon les MNT. Les plus fortes variations s'expliquent par l'évolution anthropique (mine et carrière) et naturel (éboulis) du relief. Sur des zones de forte densité de végétation, on pourra observer des variations assez localisées atteignant plusieurs dizaines de mètres.


Cette donnée peut être utilisée pour l’habillage de cartographies à différentes échelles (ombrage) et divers traitements liés au relief.

La BDTOPO-NC et la couverture imagerie aérienne sont mises à jour par zone ou chantier. Ces chantiers sont opérés régulièrement pour renouveler la donnée tous les 5 à 10 ans, selon la zone.


La BDCHANTIER-NC informe les utilisateurs des étendues et des caractéristiques (date, précision, type de restitution) de ces nombreux chantiers. On distinguera les chantiers cartographiques numériques et les chantiers d’orthophotographies aériennes (ou satellitaires).
 

Cette donnée est essentiellement utilisée comme métadonnée (orthophotographies, BDTOPO-NC).

Documents à télécharger