Historique du service

Historique

Jusqu’au 31 décembre 1989, la géodésie, la topographie relative à l’établissement de la carte générale de l’Ile, le levé, la délimitation et l’établissement de plans des terrains domaniaux ou des terrains miniers (arrêté 1), la coordination des travaux topographiques à grande échelle (arrêté 2) ainsi que l’établissement du cadastre de la Grande Terre et des Iles Loyauté (arrêté 3) relevaient d’un seul et même service : le Service Topographique de la Nouvelle Calédonie et Dépendances.

(arrêté 1 ) : Arrêté n° 486F du 26 mai 1921.
(arrêté 2 ) : Arrêté n° 71270/CG du 1er juillet 1971.
(arrêté 3 ) : Arrêté n° 1522 du 18 juillet 1974.

A compter du 1er janvier 1990, la redistribution des tâches liée à la Provincialisation a conduit à l’éclatement de ce Service dont les effectifs ont été divisés et répartis en 4 unités totalement indépendantes mais aux responsabilités complémentaires :

  • Le Service Topographique Territorial,
  • Topographique et Foncier de la Province Sud,
  • Le Service Topographique et Domanial de la Province Nord,
  • Le Service Topographique et des Ressources Naturelles de la Province des Iles (dissous depuis le début de l'année 2006).

Du rapprochement du Service Topographique Territorial avec une fraction de l'ancien Service Territorial des Travaux Publics est née la Direction des Infrastructures, de la Topographie et des Transports Terrestres (D.I.T.T.T.)