Procédure et tarifs

La visite technique

Dans le cas d’une visite technique sur le centre de Nouméa :

  • Vous devez prendre contact avec le secrétariat du centre de contrôle technique de Rivière Salée (41.78.84) qui vous fixera rendez-vous.
  • A la date convenue, vous devrez amener votre véhicule sur centre afin que les techniciens puissent effectuer les contrôles.
  • En fonction des critères et points de contrôles effectués, un procès-verbal vous sera remis vous indiquant le résultat de la visite (accepté, refusé, en sursis). En fonction du résultat, vous pourrez continuer de circuler librement sur la voie publique ou vous devrez réparer les points identifiés comme étant défectueux et reprendre rendez-vous pour effectuer une contre-visite.

Dans le cas d’une visite technique hors Nouméa :

  • Le planning des visites techniques hors Nouméa est connu et communiqué au début de chaque année. Pour 2009, vous pouvez le télécharger ci-dessous.
  • La procédure reste la même que sur la capitale sauf que les techniciens se déplaceront sur site.

Description de la procédure

Obligation du propriétaire :

Sont du ressort et de la responsabilité du propriétaire :

  • le maintien du véhicule en bon état technique et sa conformité au Code de la route,
  • le passage du véhicule à la visite technique dans les délais impartis,
  • la tenue à jour du carnet d’entretien du véhicule dans lequel doivent figurer :
    • les procès verbaux des visites techniques précédentes,
    • la notice descriptive du véhicule et le procès verbal de réception à titre isolé et ou le certificat de carrossage,
    • les réparations (avec date et kilométrage),
    • les cartes d’autorisation si nécessaire,
  • La présentation du véhicule propre, chargé à son PTAC, avec un chargement correctement arrimé (sauf pour véhicules d’utilisation spécifique : TCP, BOM, bétaillère,…).

Contenu de la visite technique :

La visite technique consiste :

  • en une inspection visuelle sans démontage, du bon entretien et de la conformité du véhicule au Code de la Route,
  • en un ou plusieurs essais de freinage,
  • en la rédaction d’un procès verbal,
  • au visa de la carte grise et de la carte d’autorisation.

Essais de freinage :

La visite technique comporte un ou plusieurs essais des différents dispositifs de freinage réglementaires.
Cette opération fait l’objet de tableaux correspondant soit aux essais sur piste et route, soit sur banc de freinage.
Sur piste, dans la mesure du possible le chargement et l’arrimage doivent être vérifiés.
Si l’expert considère que le chargement est dangereux, il doit refuser d’effectuer la visite technique, doit en porter le motif sur le carnet d’entretien et doit inviter le propriétaire à reprendre un nouveau rendez-vous.

Résultat de la visite technique :

A l’issue de la visite technique, l’expert dresse un procès verbal de visite technique sur lequel sont portés :

  • les renseignements des éléments de la carte grise,
  • le code expert,
  • la date de la visite technique,
  • toutes les observations constatées,
  • les décélérations mesurées pour chaque système de freinage,
  • le kilométrage.

Le résultat de la visite et la date limite de validité sont portés sur le procès verbal signé par l’agent.

Celui-ci appose son cachet « cugnot » distinctif et sa signature sur le document de circulation (carte grise).
Le procès verbal est intégré au carnet d’entretien.

Le résultat de la visite est symbolisé par Accepté (A), Sursis (S) ou Refusé (R).
Les règles de cohérence entre le résultat et la date limite sont logiquement les suivantes :

Tout véhicule mis en sursis ou refusé doit se présenter en visite technique dite contre visite.

La procédure de retrait de la carte grise peut être engagée, à la suite :

  • d’un refus R,
  • d’un refus (S ou R), le véhicule n’est pas présenté à la contre visite dans le délai imparti,
  • d’une lettre de mise en demeure restée sans suite (le véhicule n’est pas présenté à la visite technique).

Le coût d’une visite technique effectuée par la DITTT est de 3000 FCFP.

Thématique: